Le kiosque du club

Une source d’information inédite!                                                      Chaque mois, le Club vous présente en exclusivité une sélection d’articles et d’analyses d’experts français comme internationaux. Retrouvez les informations des mois précédents dans « Outil de recherche» et « Statistiques».

Le Kiosque du mois de FÉVRIER 2021

Statistiques - GFK : Le chiffre du mois et la tendance annuelle


Baisse des ventes en optique sur l’année 2020

Année 2020 | Périmètre : Verres de Correction & Montures Optiques
L’année 2020 se termine avec une décroissance de -9,5% du chiffre d’affaire annuel des verres de correction et montures optiques. Cette tendance équivaut à 1,3 million de paires non vendues en comparaison des ventes enregistrées sur 2019. Le 1er semestre est en fort recul du fait des blocages liés à la mise en place des mesures 100% Santé et du premier confinement. Le 2nd semestre affiche un fort effet de rattrapage mais insuffisant pour inverser la tendance négative.

ⒸGfK | Market Intelligence – France | Total Verres de Correction et Montures Optique – Données Valeur

Télécharger le Chiffre du mois: GfK_Optique - Décembre 2020 - Chiffre du mois GfK

Affaires - Eyewear Intelligence : L'info en avant-première

February 2021
Pro Optik goes online, plans to add 200 stores by 2025
Pro Optik, a German optical retail chain with about 150 stores, opened its first e-commerce website in January, offering direct purchase and delivery for most of its ranges as well as live consultations with opticians. Products offered online include single vision glasses, sunglasses, contact lenses and eye care products. For glasses equipped with progressive lenses, sports glasses and industrial glasses, customers are invited to visit its stores.
According to the company, it is the first time that a German optical chain offers live advice from qualified opticians online as other services tend to use AI solutions to guide consumers on their website instead. When visitors on Pro Optik’s new website need support with their purchase, the system reroutes their internet calls to a qualified optician in one of the group’s own stores in Germany, with orders being completed online, processed at the company’s headquarters and then shipped directly to the client.
Micha Siebenhandl, the company’s CEO since March 2020, told us that the investment in the new website, which also integrates a virtual try-on system, was in the six-digit range but he declined to mention a target figure for the online business as a percentage of the group’s total revenues, due to the unpredictability of the pandemic’s evolution in the next months.
Pro Optik, which was taken over in August 2019 by Parangon Partners, a Munich-based investment fund, ranks third in the German optical retail market with external sales of €128 million in 2019, behind Fielmann and GrandVision’s Apollo with revenues of €1,190 million and an estimated €770 million, respectively.
The Wedlingen-based company, which also sells hearing aids, mostly targets the entry-level segment of the market with private label products accounting for 72 percent of its revenues. In this area, the company recently launched “pro glas by Rodenstock”, an exclusive brand of lenses in partnership with Rodenstock, and its own range of sunglasses in collaboration with Franziska Knuppe, a German fashion model and actress.
Pro Optik’s network currently consists of 151 optical shops, including 13 directly owned operations, 56 joint ventures and 82 franchised stores but the company plans to open another 200 new stores by 2025, which would more than double its size. Siebenhandl told us that growth would not only come from store acquisitions but also from partnerships with independent opticians opening Pro Optik franchised stores, on top of their traditional businesses, thus extending their presence to the lower-priced segment of the market and tapping into new consumer groups.
Siebenhandl also pointed out that the group would significantly increase its communication investments in the future in order to raise Pro Optik’s brand awareness among all consumer groups.

Download:2021.02 Eyewear Int. Pro Optik goes online

Connect to www.ewintelligence.com for more business news and analysis.

Droit - Beslay + Avocats : Les aspects règlementaires à surveiller

Janvier 2021
Violation de données de santé : la CNIL sanctionne deux professionnels de santé
L’article 4.12 du Règlement général pour la protection des données (RGPD) définit une violation de données à caractère personnel comme « une violation de la sécurité entraînant, de manière accidentelle ou illicite, la destruction, la perte, l'altération, la divulgation non autorisée de données à caractère personnel transmises, conservées ou traitées d'une autre manière, ou l'accès non autorisé à de telles données ».
Concrètement, pour qu’il y ait violation, deux conditions doivent être réunies :
- Un traitement de données personnelles a été mis en œuvre – par exemple dans le cadre d’un logiciel de gestion d’un cabinet, d’un magasin d’optique ou d’un centre de santé ;
- Un ou plusieurs des données traitées ont fait l’objet d’une violation (perte de disponibilité, d’intégrité ou de confidentialité de données personnelles, de manière accidentelle ou illicite).
Que faire en cas de violation ?
Dans un premier temps, il est nécessaire de documenter en interne l’incident en déterminant notamment la nature de la violation, le nombre de personnes concernées et d’enregistrement des données, les conséquences de cette violation ainsi que les mesures prises ou envisagées pour pallier la violation et pour éviter que cet incident ne se reproduise.
Puis, si l’incident constitue un risque d’atteinte à la vie privée des personnes concernées, il convient de notifier l’incident à la CNIL dans un délai de 72 heures à compter de la constatation de la violation. Le Comité Européen de Protection des données (l’EDPB) a édité à cet effet des Guidelines pour aider les responsables de traitement à appréhender la réalité d’une violation et les critères de qualification des risques d’atteinte à la vie privée. Il y a quelques jours, l’EDPB a également publié une liste d’exemples de violation.
Cette obligation de notifier à la CNIL les violations de données à caractère personnel est prévue à l’article 33 du RGPD et concerne tous les responsables de traitement de données à caractère personnel. En cas de risque élevé d’atteinte aux droits des personnes, elles doivent également recevoir une communication de la part du responsable de traitement leur exposant les risques et les mesures prises.
La CNIL peut contrôler l’ensemble de ces obligations (documentation interne, respect des délais et du contenu des notifications), et le cas échéant, sanctionner les organismes concernés.
C’est d’ailleurs à ce titre, que la formation restreinte de la CNIL a, par deux délibérations en date du 7 décembre 2020, sanctionné deux médecins pour violation de données des patients et l’absence de notification à la CNIL.
En effet, à la suite d’un contrôle en ligne réalisé en septembre 2019, la CNIL a constaté que des milliers d’images médicales (IRM, radios, scanners, etc.) suivies notamment des noms, prénoms, date de naissance et date de consultation des patients, hébergées sur des serveurs appartenant à deux médecins libéraux étaient librement accessibles sur Internet.
Les violations des données médicales avaient pour origine l’ouverture des ports réseaux de la box internet des médecins couplé à un mauvais paramétrage du logiciel d’imagerie.
En outre, la CNIL a retenu un manquement à l’obligation de sécurité des données, considérant qu’ils auraient dû procéder au chiffrement des données sensibles, celles-ci étant lisibles en clair par toute personne prenant possession de l’appareil ou s’introduisant de manière indue sur le réseau auquel ces appareils étaient raccordés.
La CNIL a également souligné que le traitement en cause concernait des données médicales, qui constituent des catégories particulières de données à caractère personnel, au sens de l’article 9 du RGPD. La nature de ces informations appelait donc à une vigilance particulière et des mesures de sécurité renforcées.
Enfin, la formation restreinte a retenu un manquement à l’obligation de notifier les violations de données à la CNIL. Cette dernière a considéré que les médecins auraient dû procéder à ces notifications obligatoires après avoir appris que les images médicales de leurs patients étaient accessibles sur Internet.
Pour ces deux manquements, les deux médecins encouraient une sanction maximale de 10 millions d’euros en application de l’article 20.III de la loi Informatique et Libertés mais la formation restreinte de la CNIL a prononcé une amende de 3 000€ et de 6 000€ eu égard à leurs revenus.
Ces sanctions appellent une fois de plus à la prudence de tous les professionnels de santé, en ce compris les opticiens dans le cadre de l’exercice de leur métier et de l’usage de leur logiciel de gestion et de facturation, quand aux mesures de sécurité entourant la mise en œuvre, l’accès et l’utilisation de leur système informatique. Afin d’éviter ce type de sanction et se conformer aux règles de protection des données personnelles, la CNIL met à disposition plusieurs guides sur son site internet.

Pour en savoir plus :
> Délibération de la formation restreinte n°SAN-2020-014 du 7 décembre 2020 concernant Monsieur [...]
> Délibération de la formation restreinte n°SAN-2020-015 du 7 décembre 2020 concernant Monsieur […]
> Site de la CNIL
> Site de l’EDPB
>Guidelines sur les violations :
- Les exemples de violations de données à caractère personnel
- Les critères de qualification des violations de données à caractère personnel

Nathalie Beslay

Téléchargement: Violation des données de santé- Beslay+Avocats 15 janv.2021

Presse Européenne : La sélection d'articles par le Club

28.01.2021
The Pioneer – Gabor Steingart
Dans le sillage de la pandémie, le centre de gravité de l’économie mondiale continue à se déplacer vers l’Asie. La Chine a nettement profité de sa lutte décidée contre la pandémie du coronavirus, réalisée en employant également des moyens non démocratiques. En 2020, l’économie nationale chinoise a progressé de 2,3 pour cent, tandis que l’économie allemande a régressé de 5,1 pour cent et que l’économie américaine a perdu 4,27 pour cent.

La détermination chinoise, menant manifestement a une solidité accrue des chaînes de production et logistiques, attire les investisseurs du monde entier. La Chine est devenue le pays favori dans le monde pour les investissements directs de l’étranger, tel que l’indique une analyse du « Wallstreet Journal ». Ainsi, les investissements directs d’entreprises en Chine durant l’année de la pandémie ont augmenté de 4 pour cent, tandis qu’ils ont baissé de 49 pour cent aux USA. (...)

Lire la suite: 2021-02-Pioneer-Chine_FR

en coopération avec nos partenaires:

GFK

Fort de 85 ans d’expérience en Marketing & Data science, GfK accompagne votre croissance sur les marchés de l’Optique par l’analyse de vos performances et nos recommandations. Nous offrons les connaissances clés pour éclairer vos décisions business. Growth from Knowledge.

Contact:
M. Marc Chemouil
marc.chemouil@gfk.com                     Tel: +33 (0) 1 74 18 60 49

Le cabinet BESLAY+AVOCATS accompagne ses clients dans tous les domaines, les métiers, les stratégies et les projets du secteur de la santé (médicaments, dispositif médicaux, cosmétiques), santé électronique, assurance/mutuelle/ prévoyance, innovations, nouveaux service, stratégies digitales, distribution, pratiques commerciales et concurrence, ressources humaines et risques sociaux, médias, publicité et communication, bioéthique.

Contact:
Mre. Nathalie Beslay
nathalie.beslay@plus-avocat.fr           Tel: +33 (0) 1 84 79 00 90

Industry Intelligence that keeps you ahead of the competition.
Gain unparalleled insights about the international eyewear industry from Eyewear Intelligence .

 

Contact:
Mme. Karolina Piekarz
k.piekarz@edmpublications.com        Tel: +49 (0) 89 127 108 22